top of page

Important, l'IMC?

Est-ce qu’on t’as déjà parlé de ton indice de masse corporelle (IMC)?

C’est une mesure très très simple, qui évalue le ratio poids/taille et classe le résultats obtenu selon différentes catégories: « poids insuffisant », « poids normal », « excès de poids » et ainsi de suite. Plus précisément, ça se calcule en divisant ton poids (en kg) par ta taille au carré (en m²). C’est largement utilisé dans le domaine de la santé, plusieurs clients me sont d’ailleurs référés par leur médecin parce que selon leur IMC, ils n'ont pas un « poids santé »… Pourtant, l’IMC est une mesure très peu précise et qui, surtout, ne détermine pas l’état de santé d’une personne. Le fait de classer les individus dans des catégories de poids est aussi très stigmatisant et peut causer beaucoup plus de tort que de bien. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

L’IMC n’indique pas la santé.

Le calcul de l’IMC ne considère que la taille et le poids. C’est tout. Il ne tient pas compte de la composition corporelle (muscle vs graisse), de la masse osseuse, du sexe, ni de l’âge, et ne considère pas non plus les habitudes de vie, la relation avec les aliments, le niveau d’activité physique, le sommeil, le stress… Pourtant, tous les éléments que je viens d’énumérer sont des exemples de facteurs qui influencent la santé. Vous voyez le problème? La santé c’est très complexe, et le poids aussi. On ne peut pas évaluer quelqu’un avec calcul aussi simple que celui de l’IMC: il faut faire une évaluation complète des habitudes de vie et aussi analyser certains paramètres biochimiques.

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

L’IMC, c’est stigmatisant. Non seulement, l'IMC n'est pas un indicateur de santé, mais c'est aussi une source de stigmatisation importante. Par exemple, une personne pourrait se situer dans la catégorie « Obésité 1 » selon son IMC, mais avoir une alimentation très équilibrée, un niveau d’activité physique adéquat et des habitudes de vie très saines. Son poids n’est pas un problème du tout. Toutefois, le seul fait de se voir attribuer l’adjectif « obèse » selon l’IMC et de se faire recommander une perte de poids pourrait affecter négativement son estime personnelle, son sentiment d’auto-efficacité et son image corporelle. Apposer des étiquettes sur les individus est très stigmatisant et peut être une source de grande souffrance émotionnelle. Tous les corps ont le droit d'exister, et l'IMC n'est qu'un élément de plus qui perpétue le préjugé selon lequel les corps plus gros (ou même plus minces!) ne sont pas à un « poids santé ».

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Fun fact: l’IMC a été instauré par un statisticien, pas un professionnel de la santé!

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Et n’oublie pas: t’es une personne, pas un chiffre.




Comentarios


bottom of page